March 1917 Gas Attacks at Vimy Ridge

Private Joseph Philias Albert Emery’s letter home from the WWI french front.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

This letter was written by my great uncle Private Joseph Philias Albert Emery to his sister and brother while he was serving in France during WWI.

 

Six months later, he was killed during advance preparations for the battle of Vimy Ridge.

 

I did use Google translate, hoping to get a reasonable English translation of this letter to include below the French one. The end result, however, was very poor. I’m assuming that’s because of some transcription problems in the French text. 

If you are able to decipher missing words or errors, please do let me know. I might them be able to get a decent English translation.

 

 

Quelquepart en France

 

aout le 26/16

 

Bien Chère Soeur et Beaufrère

 

Cést en reponse a votre aimable letter que je viens de recevoir et qui ma fait un grand plaisir d’appres dan le vos nouvelles qui sont tres bonnes il en est de mème pour midi et j’espère que ma littre va vous trouver aussi bien qu’elle me laisse pour le manger on mange un peut mieux on a guiguer et ca fait du bien et pour les gateaux vous pouvez les envoyer

 

2

dans une boite de fer-blanc et enrégistrer c’est a peut près le seul moyen qui ca se rend parce que quand le paquet est decouvert et que ce n’est pas bien envelopper il est voler. Je n’ai pas manger de vous apart de la ????? qu’ils nous donnent depuis que jus suis traverser du Canada et je n’ai pas retirer d’argent depuis le 27 Juillet. Je n’ai eu rien deguve fumer depuis 10 jours. Vous ferez des respects a Polydore pour mai j’ai bien de la peine pour lui el aurait pu avoir d’autre ouvrage que ca il a une bonne

 

3

instruction. Vous ferez des respects a Fabiola ausssi et vous me derez comment elle s’arrange et si elle est bien et le petit vous me direz s’il est mieux j’aimerais bien à avoir unedent sur les tomates et les comme ????? ????? ??????? regallerais unpeu ici rien est mûr encore et on voit rien et on entend parler de rien vous savez plus long de la guerre que nous autres la dernière nouvelle qu’on a su c’est que l’Autriche donnait 30 jours a l’allenagne soit pour lui donner a manger et des hommes ou de faire la paix c’est tout le nouveau pour aujourd’hui je termine en vous souhartant bien de la chance et en embrassant tout la famille je suis pour la vie votre Frère et BeauFrère.

Albert Emery

La termperature est apeu près la même du Canada ici je ne peux pas voir pourquoi manan ne prend pas de remide.

 

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •